top of page
  • Photo du rédacteurCherylin Nash & Lou Jazz

10 questions essentielles pour explorer « Vie de Pirates » !

 

Un amour interdit dans des décors exotiques et tumultueux, doublé de secrets enfouis que Gabriel Rook et Holly Booth domptent comme elles naviguent sur les mers chaudes agitées : avec audace ! Découvrez les coulisses de ce récit de flibustières dans cet article.

 

 

Un navire pirate vogue sur une mer calme. Un récit envoûtant de bravoure, de trahison et de liberté au féminin.

 

1 - Quels sont les thèmes principaux que vous explorez dans votre livre ?

 

Les relations amoureuses : Ce roman lesbien met en scène une relation amoureuse entre femmes pirates. L’une d’elles connaît et assume son identité sexuelle, l’autre évoluera vers un coming-out lesbien au gré des pages. Cette histoire d’amour s’articule au fil des événements, des épreuves et des liens de confiance qui grandissent entre Gabriel et Holly.

 

L'aventure et l'action : Le roman "Vie de Pirates" est rythmé d’une part par le rêve de faire fortune de Gabriel Rook et donc la recherche du trésor de Sir Lazar. Cette femme espère vivre une intrigue captivante depuis son plus jeune âge. La vie ne l’a pas épargnée. Gabriel lutte pour trouver une place et sortir de la pauvreté, sans savoir que sa grande histoire a déjà commencé ! De l’autre côté, Holly Booth cherche à mettre la main sur ce trésor pour tenter de retrouver sa liberté et ne plus être sous le joug du terrible Booth le Sanguinaire. Elle déploie des efforts dévorants pour redonner du sens et de la moralité à sa vie.

  


 


2 - Pouvez-vous nous en dire plus sur les personnages et leur évolution au fil de l'histoire ?

 

Gabriel Rook est une femme se faisant passer pour un homme. Quand elle met les pieds dans un port, elle redouble de vigilance, sauf dans les tavernes où elle aime jouer. Un vice qui lui coûte souvent ses économies ! La jeune femme au passé tortueux vit au jour le jour en espérant laisser la misère et le malheur derrière elle. Son énergie, elle la place dans ses quêtes de trésors. Une énergie fabuleuse et un optimisme à toute épreuve qu’elle devra apprendre à réinvestir auprès de la Capitaine Holly Booth, pour gagner son respect, sa confiance et son amour. Les objectifs de Rook évoluent au fur et à mesure des situations diablement sérieuses et dangereuses, lui permettant d’asseoir son autorité naturelle de Capitaine et d’avancer main dans la main vers un futur doré.


Quant à Holly, prise au piège, elle ne pense qu’à retrouver ce qui lui est le précieux : son fils. Décidée à affronter tous les dangers, elle devra apprendre à se reposer sur Rook. Un challenge pour cette femme indépendante qui a érigé des murs élevés pour se préserver de la souffrance.

 

Les deux femmes seront forcées de repenser aux questions existentielles au cours de cette aventure prête à les bousculer du fond de la mer aux secrets de leur cœur.


 

 

 

3 - Comment décririez-vous le voyage émotionnel que vous souhaitez que les lecteurs entreprennent en lisant votre livre ?

 

Chaque fois que nous écrivons un roman, nous souhaitons faire voyager notre public pour un moment d’évasion et d’émotion. Avec « Vie de Pirates », nous avons aussi voulu susciter l’émerveillement et l’excitation de vivre une aventure dans une époque aussi fascinante que dangereuse, avec des paysages à couper le souffle, une quête qui devient la promesse d’un espoir pour ce couple de Capitaines pirates. L’attachement aux personnages est quelque chose que nous travaillons toujours avec soin. Nous souhaitons que nos lectrices et lecteurs se sentent investis par le destin de nos personnages, qu’ils rient, s’inquiètent avec eux et vivent les rebondissements de l’histoire avec le sourire aux lèvres ou en retenant leur souffle. Bien sûr, nous aimerions que le public puisse s’interroger sur les dilemmes moraux des personnages autant qu’être ému de voir la relation de Gabriel et Holly naître dans ce maelstrom d’épreuves et de décisions qui incombent aux héroïnes.

 


 


4 - Quel message espérez vous que les lectrices.teurs retiennent de votre histoire ?

 

« Vie de Pirates » est davantage un roman d’aventure à l’âge d’or de la piraterie qu’un roman historique, mais nous aimerions tout de même que ces pages puissent rappeler et/ou intéresser le public à la mémoire de femmes indépendantes, prêtes à s’investir et à défendre leur liberté pour que nous ayons celles que nous connaissons aujourd’hui.

 

Leur affirmation et leur détermination ont défié les normes sociétales. En rejetant les stéréotypes traditionnels et le rôle des femmes, elles ont prouvé qu’elles étaient tout aussi capables que les hommes à diriger, combattre et réussir en mer comme sur terre. Leurs actions audacieuses et leur refus de se conformer aux attentes sociales ont ouvert la voie à un monde où les femmes peuvent poursuivre leurs rêves, défendre leurs droits et contribuer pleinement à la société.

 

Un vaste et intéressant sujet glissé dans ce titre destiné à évader nos lectrices.teurs au fil de la rencontre entre deux femmes que tout semble opposer.

 


 

 

5 - Comment le titre de votre livre reflète-t-il l'essence de l'histoire que vous racontez ?

 

Le terme « Vie » placé en évidence dans le titre de ce roman a été choisi pour évoquer le quotidien et toutes les petites choses que nous avons étudiés et disséminé dans les pages de ce roman pour une narration immersive et inspirante. Quant à « Pirates », nous voulions qu’à la première vue de la couverture nos lectrices puissent croquer les héroïnes intrépides qui les attendent en laissant planer l’aventure dans leur esprit.

 

"Vie de pirate" met en avant le combat des femmes à l'âge d'or de la piraterie. La Capitaine Gabriel Rook protège d’ailleurs un équipage peu ordinaire composé de personnes marginales, une famille de cœur construite au fil du temps et des épreuves à laquelle va s’ajouter Holly Booth pour compléter le tableau de l’esprit de résistance et d’émancipation de ces femmes pirates.

 


 

 

6 - Les noms de vos personnages ont-ils une signification particulière ?

 

Dans ce roman, celui de Rook en a une !

La traduction française du nom de famille de Gabriel se rapprocherait de « escroc », « filouter », « jouer un tour ». De quoi donner le ton à ce personnage qui, dès la première scène, vole un baiser au capitaine Holly Booth au milieu d’une taverne et en profite pour lui voler une carte au trésor.

 


 

 

7 - Quel est le passage ou la scène de votre livre que vous préférez ?

 

D’ordinaire, nous aurions tendance à choisir une scène joyeuse ou amusante parce qu’elle nous aurait beaucoup amusées pendant l’écriture du roman. Pour « Vie de Pirates » nous aimerions évoquer ce passage où Gabriel aide Holly à se laver. Cet épisode très difficile dans les chapitres de leur aventure montre la profondeur des sentiments et l’évolution notable de la relation qu’entretiennent les deux femmes. Encore aujourd’hui, y penser nous donne des frissons.

 

 

 

8 - Comment décririez-vous le style d'écriture que vous avez utilisé dans votre roman ?

 

Lou et moi écrivons dans un style direct, avec deux points de vue à la première personne. Pour « Vie de Pirates » nous avons beaucoup travaillé les dialogues et la dynamique des chapitres pour mettre l’accent sur l’action et tenter de plonger nos lectrices et lecteurs dans une immersion à travers les yeux des héroïnes principales.


  

 

 


9 - Comment avez-vous construit l'univers de votre roman et quels détails ont été cruciaux pour créer cet environnement ?

 

Pour construire ce roman, nous avons passé beaucoup de temps sur des sites de la marine, car de nombreuses scènes se situent sur les navires de nos femmes pirates. Le vocabulaire spécifique des bâtiments a été un véritable défi, en plus de l’usage du langage et expression d’époque.

 

Quand on écrit sur ce genre de sujet, on passe du temps à vérifier chaque information, pour éviter les erreurs autant que les anachronismes. Nos bêta lectrices et correcteurs ont joué un superbe rôle en nous relisant avec attention pour nous aider.

 

Nous aussi avons étudié le mode de vie de l’époque, sur terre, en mer et le contexte dans la zone géographique où nous avons situé l’histoire, ainsi que les profils de femmes pirates célèbres. La vie à bord des navires était assez rudimentaire. Le manque d’eau, - coupé avec du rhum - les espaces réduits, les tâches quotidiennes pour maintenir le navire en bon état, mais aussi les divertissements organisés sur le pont à la tombée de la nuit avec chant et musique pour remonter le moral de l’équipage ou les maladies de cette période ont été au cœur de nos recherches. Nous avons creusé ces détails et d’autres, placés dans le roman pour construire l’univers et en donner une représentation qui plairait aux amatrices.teurs de titres sur le thème de la piraterie.

 


 


10 - Quelle a été votre réaction lorsque vous avez terminé d'écrire votre roman ?

 

Un sentiment de soulagement, d’accomplissement et de nostalgie. L’histoire vibrante de Gabriel Rook et Holly Booth pourrait être infinie à cette époque où chaque jour était une aventure. Ce couple nous a beaucoup émues. Bien évidemment, nous les avons laissées avec un happy end.



 

Nous espérons que ces 10 questions essentielles pour explorer « Vie de Pirates » vous aurons donné envie de lever l'ancre et hisser les voiles avec Gabriel et Holly ♥

Affrontez des tempêtes déchaînées et découvrez le véritable sens de l'amour entre femmes à bord de ce navire pirate.sens de l

La Capitaine Gabriel Rook n’a qu’une seule idée en tête : dérober les trésors du célèbre Sir Lazare ! Seulement, tout le monde veut ses richesses et surtout Booth le Sanguinaire. Lorsque Rook lui dérobe la clé manquante pour lire la carte au trésor, il envoie son bras droit, la Capitaine Holly Booth, à sa poursuite. La jeune femme souhaite s’en sortir dans ce monde d’hommes et se libérer de l’empire du pirate. Dans un monde où les lois ne leurs sont pas favorables, Holly et Gabriel se mettront-elles des bâtons dans les roues ou trouveront-elles une issue ensemble ? Suivez l’aventure à bord de leurs navires !


Titre disponible chez Homoromance éditions au format papier et numérique.



Lire un extrait ici :



0 commentaire

Comments


bottom of page