top of page
  • Photo du rédacteurCherylin Nash & Lou Jazz

5 Anecdotes sur Mariage arrangé à Tuncastle et secrets d'écriture

 


Deux femmes au regard pénétrants représentant Allison Scordato et Kristen Gostello le jour de leur mariage arrangé

Anecdote 1: On ne savait absolument pas ce qu’on allait écrire dans ce roman .

 

Dans notre duo, nous avons l’habitude d'avoir une écriture créative. Sans plan. Nous aimons laisser libre court à notre imagination et vivre une expérience créative chaque fois que nous écrivons une nouvelle romance lesbienne. Ce côté spontané est parfois guidé par des ébauches de scènes auxquelles nous pensons chacune de notre côté, un peu comme des étapes ou des points d’ancrage destinés à donner une structure au roman pour avancer dans le récit.


Pour « Mariage arrangé à Tuncastle », nous n’en avions pas. Nous avons évolué au gré des émotions riches et pénétrantes des personnages, leur laissant le plein espace pour prendre vie avec une grande motivation pour écrire cet amour entre femmes. Un exercice à la fois exaltant et stressant ! Finalement, chapitre après chapitre, Allison et Kristen ont grandit et se sont métamorphosées pour nous conduire où leur histoire d’amour devait aboutir. Avec ces deux-là, nous avons été les premières à nous laisser surprendre !


Vous l'aurez compris, tout ce dont nous disposions était la certitude d'écrire sur le trope du mariage arrangé.

 

 ꘎♡━━━━━━━━━━━━━━━♡꘎

 

Anecdote 2: Le jour où on a eu l’idée d’écrire ce livre, nous étions installées devant un épisode de Monk.

 

L’inspiration peut surgir sans prévenir, surtout quand on ne s’y attend pas. Le caractère imprévisible est une constante dans notre vie d’auteures. Nous ne pouvons pas programmer ou gérer l’arrivée de nouvelles idées ou la rencontre avec l’inspiration. Ce que nous avons appris avec le temps, c’est de saisir les idées qui se présentent, de les noter et de ne rien laisser passer.


Mais alors, d’où vient l’inspiration ?

 

De l’environnement et d’éléments extérieurs comme : des sorties, des rencontres, des personnes, des conversations, des lieux, de situations suscitant des émotions fortes.

Exemples : "Hollywitch", "Corner", "Mafieuses"

 

De l’inconscient : Souvent, il arrive que nous ayons des idées dans notre sommeil. Plusieurs romans nous ont été inspirés par les profondeurs de processus subconscients. Ce petit instant magique où des connexions surgissent dans nos rêves sans prévenir compte parmi nos préférées.

Exemple : "Le secret de Sylegil", "La damnée du Sabare", "Terraëen opération fantasme"

 

À cause de son caractère imprévisible et aléatoire, nous avons développé une sorte de disposition mentale à être toujours ouvertes à de nouvelles idées, à avoir l’esprit curieux et à saisir l’inspiration lorsqu’elle se présente. Un conseil d'écriture ? Ne laissez passer aucune intrigue narrative si l'inspiration pour écrire quelque chose se présente !

 

꘎♡━━━━━━━━━━━━━━━♡꘎ 


Anecdote 3 : Le rebondissement du chapitre 44 n’était pas du tout prévu, sauf par Lou.

 

Dans notre processus d'écriture à quatre mains, l’imprévu a toujours sa place. C'est une expérience d'écriture que nous adorons toujours après plus de dix années et une centaine de romans. Nous aimons nous réserver des surprises, dévier du plan qui se dessine au cours d'un chapitre et devient un véritable challenge d'écrivain. Le rebondissement imprévu met du sel dans nos vies d'autrices et nous sort de nos routines d'écriture. Nous sommes véritablement les premières spectatrices et si nous parvenons à nous surprendre l’une l’autre, alors là… nous savons que le rebondissement d’un roman va vous marquer !

 

Pour parvenir à créer ce rebondissement, nous rendons nos personnages complexes, avec des motivations profondes, des secrets cachés, des émotions vibrantes… C’est par exemple ce qui nous a permis de faire évoluer Allison dans « Mariage arrangé à Tuncastle » et de créer des scènes de vie qu’il était impossibles à attendre au début du roman.

 

Nous aimons aussi utiliser la technique d'écriture de l’ironie dramatique en créant des situations où les lectrices.teurs sont au courant de quelque chose que les personnages ne savent pas. Le moment où la tension monte et où la vérité éclate a une saveur particulière…

 

Bien sûr, nous jouons avec les attentes de nos lectrices.teurs pour créer des retournements, susciter de l’attention et vous surprendre. Pour ça, nous n’hésitons pas à sortir des sentiers battus et à briser quelques conventions ou à multiplier les intrigues.

 

Ce fameux rebondissement du chapitre 44 a marqué notre journée (et notre nuit d’écriture) par de fortes émotions. C’est un souvenir que nous aimons beaucoup évoquer aujourd’hui.

 

En résumé : nous osons prendre des risques pour vous captiver et vous intriguer. Avec « Mariage arrangé à Tuncastle » ça s’est avéré payant puisque vous avez littéralement fait grimper ce titre à la première place des romans les plus vendus par Homoromance éditions en 2022


Nous sommes très heureuses de voir ce livre lesbien s'inscrire dans le top des romances lesbiennes. Cette histoire d'amour entre femmes et ces thèmes lesbiens continuent de faire parler d'eux depuis. C'était notre rebondissement inattendu à nous.


꘎♡━━━━━━━━━━━━━━━♡꘎

 

Anecdote 4 : Nous avions prévu de faire mourir un personnage, mais nous n’avons pas pu nous y résoudre.

 

Tuer un personnage secondaire dans un roman peut avoir à la fois des avantages et des inconvénients sur le scénario d'un roman. Il y a des genres littéraires dans lesquels c'est aussi plus facile à aborder que dans une romance contemporaine lesbienne. Lou et moi sommes d’ailleurs rarement du même avis à ce sujet. Pour nous départager et prendre la meilleure décision pour un roman, nous avons une petite liste de pours et de contres cette décision narrative.

 

Oui, oui, il y a des « pour » très valables.


  • "Pour" si la mort d’un personnage secondaire augmente la tension narrative en intensifiant un conflit par exemple (ex : Mafieuses)

  • "Pour" si la mort d’un personnage secondaire va avoir un impact émotionnel chez les lecteurs. Si vous allez avoir encore plus d’empathie pour un  personnage et sa cause, ce qui vous donnera aussi encore plus envie de tourner les prochaines pages. (ex : Garde des Ombres)

  • "Pour" si la mort d’un personnage secondaire va servir de motivation et de catalyseur au développement d’un personnage principal, l’aidera à se surpasser, surmonter des épreuves, etc…  

  • "Pour" si la mort d'un personnage secondaire crée un rebondissement inattendu qui sert l’intrigue.

  

Bon, maintenant, les « contres » selon nous.

 

  • "Contre" si la mort d’un personnage secondaire entraîne la perte d’un potentiel narratif. Bah oui, si ça ferme des portes à l’histoire alors qu’on aurait pu explorer davantage…

  • "Contre" si la mort d'un personnage secondaire va tellement vous déplaire que vous aller arrêter votre lecture. Parce que oui, certains personnages secondaires ont un grand rôle et vous vous y identifiez. Si sa disparation n’a pas d’autre sens que surprendre, alors non.

  • "Contre" si parfois dans nos romans SF, fantastique ou fantasy, vous pouvez vous attendre à la disparition d’un personnage. Bah oui… alors, contre si le personnage secondaire éliminé est trop prévisible.

 

Vous l’aurez compris, si on décide d’éliminer un personnage secondaire, il faut qu’il y ait une raison. Pour celui qui était concerné dans « Mariage arrangé à Tuncastle », nous avons choisi de le garder pour préserver une atmosphère familiale chaleureuse et feel-good à notre famille de mafieuses. Et ! Bonne nouvelle, il aura même droit à une apparition dans notre romance de Noël spéciale Allison et Kristen cet hiver ♥

 

꘎♡━━━━━━━━━━━━━━━♡꘎ 


Anecdote 5 : Nous avons écrit un roman de Noël, qui n’est pas un tome 2, mais une fenêtre ouverte sur la suite de leur vie de couple.

 

Certaines personnes ont suivi la naissance de ce projet sur notre serveur Discord ou sur notre groupe privé Facebook. Nous avons plaisir à vous confirmer que cette nouvelle romance de Noël spéciale Allison et Kristen a été signée chez Homoromance éditions et qu’elle se prépare pour l’hiver !

 

Comment le mariage arrangé entre Allison et Kristen a été évolué ?

Ont-elles des difficultés et quelles sont-elles ?

Allison a-t-elle continué d’exercer son art pour la peinture ?

Comment ce couple fraichement instauré gère l’agrandissement de leur famille et l’arrivée des enfants ?

Et surtout, comment fête-t-on Noël chez les Gostello ?

 

Rendez-vous à la fin de l’année pour découvrir plus de pages sur leur histoire d’amour captivante.


꘎♡━━━━━━━━━━━━━━━♡꘎ 


Si vous avez aimé ces 5 anecdotes sur Mariage arrangé à Tuncastle cliquez sur le coeur en bas de ce post ♥

Deux femmes au regard pénétrant

Du haut de ses vingt-deux ans, Allison Scordato se tient à l’écart des affaires de sa famille. Depuis sa plus tendre enfance, le milieu sans scrupule dans lequel évoluent les siens la rebute. Son rêve, c’est de poursuivre ses études d’art à Concordia pour gagner son indépendance. Malheureusement, elle va être rattrapée par la réalité.

Les activités de sa famille comme celles de leurs rivaux, les Gostello, sont menacées par les cartels et les gangs qui se développent à Tuncastle. Une seule solution s’offre aux deux familles les plus anciennes et les plus influentes de la ville : s’unir.

Allison Scordato est promise en mariage à la plus indépendante et tempétueuse des Gostello : Kristen.







0 commentaire

Comments


bottom of page